Manifestations du FNDC contre le troisième mandat Bilan macabre de la répression policière au 27 janvier 2020

3 février 2021 - Depuis le 14 octobre, 29 Guinéens ont été tués par balles par les forces de l’ordre lors ou en marge des manifestations contre le projet de changement de constitution et de 3ème mandat d’Alpha Condé
Le FNDC organise depuis le 14 octobre 20...

Manifestations du FNDC contre le troisième mandat Bilan macabre de la répression policière au 27 janvier 2020 Mamadou N'Dalaba Diallo

Depuis le 14 octobre, 29 Guinéens ont été tués par balles par les forces de l’ordre lors ou en marge des manifestations contre le projet de changement de constitution et de 3ème mandat d’Alpha Condé


Le FNDC organise depuis le 14 octobre 2019 une série de manifestations pacifiques pour marquer son opposition au projet de changement illégal et inopportun de Constitution défendu

par Monsieur Alpha Condé à l’effet de s’octroyer un troisième mandat à la fin de son second et dernier mandat. Depuis le 13 janvier 2020, au regard de l’absence de réponse notée de la part

du pouvoir, ces manifestations ont été déclarées illimitées par le FNDC tant que Monsieur Alpha Condé n'annonce pas officiellement qu'il ne briguera pas un troisième mandat.

Ces manifestations ont fait l’objet d’une répression sanglante des forces de l’ordre qui, en raison de l’impunité dont elles jouissent habituellement, ont multiplié les exactions à l’encontre

des manifestants.

Depuis le 14 octobre, 29 jeunes Guinéens ont été tués par balles par les forces de l’ordre, plusieurs centaines souffrent de sévères blessures. Nous appelons la communauté internationale à intervenir pour convaincre Monsieur Alpha Condé d’arrêter ces massacres et de renoncer à son projet conflictogène de troisième mandat.




Par DMN Diallo

Dernières actualités

Fermer la recherche